Une autre fçon de voyager

Voyages

 

Voici venu amie, le temps des grands voyages

Au gré des mots ailés qui parfument les pages

De nos vertes années.

Ecoute l’Alyzée  qui joue avec nos jours

Et distille en nos cœurs des élixirs  d’amour

Il chante à nos oreilles d’étranges sonatines

Aux notes incongrues, ingénues, libertines.

                                                                                       J’entends ton rire ému fredonner en mon cœur,

                                                                                          Une romance antique d’un Mozart des rues,

L’andante d’un saxo qui se perd dans les nues   

Tandis que le soleil artiste incendiaire

Inonde de ses feux nos pistes vacancières

Et donne des couleurs à nos rêves d’ailleurs.

                                                                                    Et demain mon amour nous irons sur les plages

Avec des poissons d’or faire un nouveau voyage

Julien SABBAN