Une chouette amoureuse d'un ...labrador, pourquoi pas? Les "amours baroques" ne sont pas si sulfureuses que l'on croit et cette fable tente de...dédramatiser une situatioon que Jupiter dans sa mansuétude semble avoir...admise

      

                                                                                                        Mimi et le labrador

Une jolie chouette au doux nom de Mimi,

Etait amoureuse d’un labrador,

Le chien, qu’on appelait Alli

Diminutif d’Alligator

Etait d’un appétit digne de son prénom.

Comment faire entendre raison

A une  Chouette amoureuse?

-Tu pousses un peu loin la musique

Lui a fait remarquer le Hibou, son voisin

Très critique

Il est anormal et malsain

Pour un oiseau, d’aimer un chien.

 Mimi colère a répliqué

-Jaloux, tu ne connais rien à l’amour. 

Or, le hibou l’aimait depuis toujours,

Triste, il s’en fut dormir car le jour se levait

C’était l’heure propice où Alli s’éveillait

Mimi dont le sommeil faisait battre les yeux

Frissonnante d’amour, postée devant la niche

Ebouriffant ses plumes, dit à son amoureux

Je t’aime tant mon beau caniche

Joignant le geste à la parole

Elle planta un baiser  sur le museau du fauve

Surpris du naturel de cette  jolie folle

Alli pour la première fois épargna la donzelle

Emu, il rendit le baiser

Tandis que la Mimi rentrait vite chez elle..

A  l’heure vespérale où le ciel devient mauve

Déjà presque endormi de la veille d’un jour,

Alli, la gueule ouverte et   pareille à un four,

Bailla. Il attendait  le baiser de sa belle.

Fidèle au rendez-vous, Mimi récidiva

Mettant le feu au cœur du gentil labrador

Tandis que dans le ciel brillait l’étoile d’or

Il est tard, mon ami, je rentre à la maison

Dit Mimi mettant fin à  leurs effusions

D’un soupir de regret  Alli  mit en déroute

Mimi épouvantée de cet aboi casse-croute

Ah lui, dit-elle, encore tremblante

Je t’aime et tu vois bien comme c’est désastreux

De s’aimer à l’envers, à une heure indécente

Je dois donc  renoncer à ton  amour si drôle

Et si paradoxal que l’on me prend pour folle

On m’avait prévenue, tu n’es pas un bon coup

Je m’en vais de cette aile rejoindre mon hibou

Alligator répond, adoucissant sa voix

De nous deux le plus fou n’est pas celui qu’on croit

Je t’avais dans ma gueule et je n’ai pas osé

La  belle te croquer

 

                                                                                                             Julien SABBAN